VEILLÉE INSTITUTIONNELLE : LE MINISTRE ADAMA DIAWARA HONORE LA MÉMOIRE DE MAMADOU DIOMANDÉ HAMED, EX. SECRÉTAIRE GÉNÉRAL.

199

Ce jeudi 05 août 2021, l’esplanade de la présidence de l’Université Félix Houphouët-Boigny a rassemblé, les élites de l’enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique  » Mesrs » avec une unique ambition : rendre un vibrant hommage à feu

Mamadou DIOMANDÉ Hamed (1955-2021), administrateur civil, ancien secrétaire général, décédé le 20 Juillet dernier.

Pour magnifier le partant et, inscrire ses actions sur l’échine dorsale du temps, le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de Recherche Scientifique, professeur Adama DIAWARA,
accompagné par son cabinet, les directeurs généraux et centraux, a signifié toute sa reconnaissance à cet illustre administrateur dont le travail herculéen a durablement marqué l’institution universitaire.

C’est pourquoi, dans un témoignage biographique de l’itinéraire existentiel du défunt, en présence de la famille éplorée, le président de l’Université Félix Houphouët-Boigny, prof. BALLO Zié, a déclaré : il a commencé au plus bas niveau de notre administration pour finir au sommet. De simple agent contractuel à la scolarité centrale, il en deviendra le directeur puis secrétaire général de 2012 à 2021.

La cause étant entendue par le parterre de personnalités présentes, les oraisons du porte-parole des doyens, des syndicats et associations, aux rythmes du Coran psalmodié, projections filmiques, intermèdes, prestations symboliques et piquets d’honneur, l’étendard blanc immaculé du chapiteau d’où s’est réfugiée la famille, a essoré leurs glandes lacrymales. Notons la présence du président honoraire de l’UFHB, Prof. Abou KARAMOKO et le prof. Adama COULIBALY, président de l’Université Peleforo Gon Coulibaly de Korhogo. Quand nous sommes là, la mort n’est pas là. Quand la mort est là, nous ne sommes plus là. (Epicure, -341/-270) Que la Miséricorde de Dieu soit le partage de l’âme de Mamadou DIOMANDÉ Hamed.

Djofolo DOUMBIA

Service communication Ufhb